mardi 2 octobre 2018

Est-il encore temps, tenemos tiempo, i don't know!

Depuis plus de 100 jours, pas de pluie significative pour permettre au cycle des saisons de se perpétuer de façon correcte.

Personne ne remet vraiment en cause son mode de vie. Pourquoi ferais-je un effort , l’État, la collectivité locale, la commune, ..... enfin tout le monde court après ses occupations, le climat, l'eau c'est du domaine de "celles et ceux" qui dirigent. Certes!

Que ce soit ici dans notre jolie vallée du Lambon, dans sa petite sœur de l'Aigonnay, ou ailleurs au bord des falaises surplombant l'estuaire de la Gironde, je constate inquiet les dégâts du climat.

La vie de nos petits enfants en sera chamboulé si nous ne faisons rien. Et comme c'est toujours aux autres ... de faire, nous allons, non pas à la catastrophe, mais plus  précisément "aux catastrophes".

Le problème de l'eau, source de toute vie, deviendra rapidement source, si je puis dire de conflits armés, violents, destructeurs.

Aujourd'hui gérer l'eau en terme de volume par personne devrait devenir obligatoire. Au nom du libéralisme on laisse faire n'importe quoi. Je paye, donc je consomme!

  •  Il est urgent de limiter la consommation, il est urgent de créer deux systèmes d'eau par habitation (potable et utilisable à des fins diverses).
  • Il est urgent d'éduquer les enfants et les adultes à la gestion des déchets, punir celles et ceux qui systématiquement pensent que les collectivités sont là pour résoudre tous nos problèmes et prennent la nature pour une "garbage maravillosa".

Je sais qu'aujourd'hui les élus de tous bords ont d'autres choses plus importantes à faire que de se préoccuper de l'état de la planète!

Quelques photos de nos petites vallées de l'Aigonnay et du Lambon ce dimanche 30 septembre 2018, jour de ce brave "Jéronimo", cousin de "Cochise" grand chef des "Apaches Chiracauas" qui lui vivait de cette nature que ses ancêtres  prenaient pour leur "mère".

C'est vrai aussi que comme disait J-J Rousseau, ce n'était que des "sauvages".


l'Aigonnay, faible mais toujours vivant!

l'Aigonnay

Signe toujours réconfortant, de nombreuses moules d'eau

moule en bonne santé!

Les châtaigniers à Montaillon "sèchent" rapidement!

Ce chemin caillouteux : "le Lambon"!

Trous d'eau, absence de vie

Le lambon ne coule plus mais il reste un peu d'eau

Cette partie du ruisseau est bien triste

Beaucoup d'arbres morts

Les noyers payent un lourd tribu à la sécheresse, ils tombent

Après le bois, le cours du ruisseau est une pelouse fleurie de menthe d'eau

Dans les méandres du ruisseau, ce ne sont que terriers de ragondins

Quelle jolie vallée, mais inaccessible, tout est laissé à l’abandon

Repère de quelques canard et poules d'eau

Dans ses parties bordées de murs, ceux-ci faute d'entretien, sont écroulés

C'est triste!

Pont et lavoir du Lison, encore un peu d'eau!

Mais vraiment peu!

Mais là encore cela sent bon la menthe d'eau!

Un trou d'eau au Lison, pas de poissons!

Le noyer de l'abri-bus est tombé, pourtant il n'était pas si vieux

Le pont de l'ancienne d124

De nombreuses pierres intérieures sont en train de s'échapper

Il faudrait assez rapidement faire le nécessaire pour éviter son effondrement
Pourtant on y trouve encore un peu de vie

Voila, continuons à nous regarder le nombril, mais ne faisons pas les faux ingénus lorsque des mesures drastiques seront prises par une administration "supérieure" un peu directive, voire plus!

Peire


vendredi 31 août 2018

Belle fête champêtre en cette année 2018

Cette année et vous le vites dans les posts précédents ou sur le site de l'AAVM, nous n'avons pu réaliser cette année la Fête de la musique; en cause une mauvaise organisation de notre part probablement et aussi une mauvaise concertation avec notre commune.

Pour notre fête champêtre du 26 août tout c'est bien passé; d'autant mieux qu'un certain nombre de nos jeunes surent en se rendant libres, nous apporter une aide précieuse et compétente.

Voici quelques photos de cette manifestation réussie.

Moment sacré de notre travail : "le casse croûte"

Le trésorier explique quoi?

Les jeunes cuistots préparent le repas

On ne rigole pas quand on "bosse"!

Les jeunes dépotent!

Les plus vieux testent la cerveza

Travail traditionnel du samedi après midi : "les moghetes"!

Ces travaux en commun sont le prétexte à de belles discussions

Jeunes et vieilles au travail, le passage du relais

Tiens apéro après une journée bien chargée

Vide grenier du dimanche 26 août

Une cuisse de bœuf de 62 kg qui régalera près de 150 convives à 13h

Il fait "negre a neu", la jeunesse danse

Enfin si on appelle cela danser

Des courageux sur la piste

Casse croûte du lundi, premier debriefing de la manifestation

vaisselle et autre nettoyage et rangement!

Il faut que ça brille!

Repas du lundi, les hommes ont rangé le matériel ce matin

Les femmes termineront de tout ranger avec l'aide de courageux





Voila une nouvelle belle fête dans la châtaigneraie Bourdet. Chacun à son poste, sachant ce qu'il aura à faire. C'est peut-être une organisation assez stricte qui nous permet de tenir depuis 1974.

Merci aux anciens qui portent une charge qui leur pèse de plus en plus, mais merci cette année à ces jeunes  originaires ou non de Montaillon qui nous ont aidé avec tant de zèle (de citron).

Oui je sais c'est nul, mais enfin . . . . 

A la prochaine . . . . merci


Peire

samedi 11 août 2018

Fête champêtre du 26 août

Comme tous les ans nous réaliserons dans la châtaigneraie Bourdet notre fête villageoise.

Je joins à ce petit post l'affichette créée à cette occasion. Vous y trouverez tous les renseignements pour nous joindre.

Merci à nos futurs visiteurs et convives.


Affichette AAVM

Peire

mercredi 30 mai 2018

La chauffe du four de Montaillon

Comme tous les ans depuis plus d'un quart de siècle, nos amis Montaillonais, organisaient ce samedi passé, 26 mai, leur traditionnelle chauffe pour la fête du pain et des tourteaux, gâteau incontournable du .... pays "Mellois en Poitou".

Comme tous les ans, la journée débutera par la chauffe pour le pain. Pendant que l'ami Joël s'active devant la gueule du four, présentant les fagots prévus, le reste de l'équipe sous la conduite de Dimitri prépare les pâtons, des boules et bâtards. 

Puis le cérémonial immuable de l'enfournement des pains, suivi de la surveillance de la fournée, ce qui nous permettra de prendre une pause restauratrice mérité. 
Car le "casse croûte" c'est sacré à Montaillon!

Welcome, Bienvenidos

C'est parti pour le pain

Du bon boulot

Une équipe soudée

On attend le top

On enfourne

Il faut faire vite

Ensuite ce sera la sortie du pain et la préparation de la tournée pour celles et ceux qui ont pris le temps et la gentillesse de se manifester auprès de la doyenne de l'équipe qui gère les commandes.

Gisèle, car c'est d'elle dont il s'agit, a insisté sur le temps incertain, bien qu'à 11h du matin le temps était très .... beau.

On casse croûte

Le trésorier ouvre les bouteilles

Ouverture du four, ça sent bon!

On prépare la tournée
  Aussi à la reprise du travail à 14h pour la préparation des tourteaux, nous décidâmes donc de  .... bâcher!

Aussi tout en préparant la chauffe, nous avons avec notre matériel associatif, mis le four et ses abords hors la menace d'une hypothétique averse. 

Comme tous les ans, la cuisson des tourteaux fut parfaite et cela sous un déluge de . . . .  grêle! Bien vu Gisèle.

On fait la pâte des tourteaux


Les moules sont prêts


Malgré le temps on enfourne

Déluge de grêle

Quel beau résultat

Pour finir vers 18h nous avons attaqué la troisième et dernière chauffe pour le repas  du soir. Peu à peu nos convives sont arrivés avec des plats et des entrées, ainsi que "amuses gueules " pour la traditionnelle "Marquisette" du président.

Puis ce sera le repas partagé dans la MPT de Montaillon où chacun pourra goûter aux merveilles cuites dans notre beau four banal.


Les plats arrivent

Même les enfants mettent la main à la pate

La table est pleine

Premier plats sortis

On papote et on boit un petit coup

Les enfants émerveillés

Enfin la marquisette!

Les convives s'installent

On surveille les derniers plats

On s'installe à table . . . bon appétit à toutes et tous!


Merci à toutes et tous, surtout à ces nouvelles personnes venues voir ce "fameux" four de Montaillon et cette fête familiale que nous y faisons depuis longtemps autour.

Peire