mercredi 21 août 2019

Début des travaux pour la fête champêtre du 25 aoùt

Affiche

On monte la scène

Les Tiviolis sont montés

Frédérique fait le ménage . . . normal! Non je rigole

La scène est monté avec le matériel de l'AAVM

Ça bosse dur!

Là on monte la buvette, tout va bien Pouic pouic!

Les châtaigniers sèchent!

Çà devient préoccupant

Belle journée

Réunion impromptue sous les châtaigniers
Comme chaque année depuis . . . 45 ans cette année, l'association du village de Montaillon prépare sa fête champêtre annuelle.

Malgré une époque ou tout va vite, trop vite sans doute, malgré l'âge qui vient pour nombre d’entre nous, rien ne change à Montaillon.

Bien sur et c'est heureux, la jeune génération, prend peu à peu ses responsabilités en aidant les "vielles et vieux" qui eux tiennent encore, mais pour combien de temps!

Comme nos châtaigniers  qui visiblement fatiguent, sèchent et meurent peu à peu, il en sera de même pour nous, mais nous savons ici à Montaillon que la jeune génération prendra sa responsabilité et sera se souvenir de ces moments simples et chaleureux, ou les hommes vivaient non pas pour épater la galerie, mais pour construire une société plus juste, plus fraternelle.

En plus de l'affiche informative, quelques photos de ces deux jours de travail, où le rire fut le dénominateur commun de nos efforts associatifs.

Peire

dimanche 23 juin 2019

Promenade à Tauché Ste Blandine dans les pas de "l'avocat-laboureur"

Ce samedi 22 juin 2019, Roselyne avait conviée son association de défenses des cimetières familiaux, ainsi que ses amis de diverses structures, dont la notre du village de Montaillon, a venir "marcher" dans les pas de cet homme exceptionnel que fut Jacques Bujault.

Natif du nord du département des Deux-Sèvres, à la forêt sur sèvre dans une famille aisée et érudite, ce en 1771, cet homme fera de nombreuses choses avant de s'établir à Niort, puis à Melle comme avocat.

Toute sa vie il œuvrera au bien public, essayant par des "historiettes" et des "maximes" de faire évoluer l'esprit des laboureurs du canton, avant de prendre à bras le corps son rôle à la fois de "paysan" en achetant trois métairies autour de  Tauché, dont celle de Chaloue et celui de maître en produisant des almanachs, orientés sur les problèmes de la "culture". Il renouait ainsi avec son premier métier qui fut imprimeur à Niort.

Exemple de maxime :" Pour faire du blé, fais du pré". Ceci permettant à la terre de se reposer, de ne pas être trop tassée et les déjections bovines faisant fumure.

De plus notre "maître Jacques" comme il se nommait lui-même, apprit à ses paysans l'usage de la rotation des cultures et les mérites de l'assolement.

Après cet hommage institutionnel, introduction dans la cour de la mairie par Mme le Maire d'Aigondigné, ce fut le tour de M. Auzanneau, maire d'Exoudun de nous retracer, parfois de façon savoureuse la vie magnifique de courage et de justice de ce "grand homme" de notre commune nouvelle.

Pour finir, quelques jours avant sa mort, n'ayant que des neveux avec lesquels il ne semblait pas en bobs termes, il rectifia son testament en offrant à sa commune de Tauché une bourse de 75 000frs OR!

Ceci en priorité pour construire la maison commune ainsi qu'une école de garçons . . . et de filles!

Pour des raisons techniques ne pouvant être inhumé à Tauché, il fut porté en terre au chef lieu du canton à . . . Mougon.

Sa tombe surélevée est visible dans le cimetière communal.

Maître Jacques à Chaloue

Introduction par Mme le Maire

M. Auzanneau nous donne déjà des éléments

Cimetière de Ste Blandine

Presque la provence

On s'installe à l'ombre pour déjeuner

Visite de cimetière privé

Cimetière moderne et . . privé

Tombes du square face à la mairie de Tauché

Réfection de tombes, le résultat est . . moyen

La mode des petites céramiques rondes

visite du jardin communal de Chaloue, à voir les enfants



Signes maçonniques?

Honneur et respect Maître Jacques.

Après un repas partagé entre une bande de joyeux drilles, l'après midi nous conduira à Chaloue, puis nous découvrirons de nombreux cimetières, plus ou moins en bon état.

Cette association a de nombreux projets, il est vrai aussi que dans le monde incertain où nous vivons, faire comprendre à nos compatriotes leur histoire semble un devoir légitime.

Mme le Maire d'Aigondigné semble avoir prit conscience du problème.

Bravo à toutes et tous.

Peire

jeudi 20 juin 2019

Fête de la Musique à Montaillon

Comme nous le faisons depuis 1992, l'AAVM a organisé, pour le compte de la commune d'Aigondigné, la fête de la musique dans la châtaigneraie "Bourdet" route de St Maixent.

Le temps très frais, la concurrence d'une finale de championnat de Top 14, une communication un peu brouillonne et une commune encore mal connue de ses habitants , tout ceci fît que cette année la fréquentation fut en baisse.

Heureusement nous avons eu l'aide financière et matérielle de notre  commune nouvelle.

Voici quelques photos de cette manifestation dont nous pensons faire une suite l'an prochain, mais peut-être en un endroit plus "central" de notre  commune nouvelle.

Accueil des artistes

Apéro d'avant concert

Le groupe "Trad" règle ses instruments

Le groupe "Page 43" débute le concert

Public sous la lune

Les cuistots et le barbe cul
Il a noter aussi que cette année nous avons eu un problème de taille; le troisième groupe de percussionnistes antillais a été victime d'un accident de circulation assez important. Quatre de ses membres furent hospitalisés quelques heures.

Quand cela ne veut pas aller . . . . 

Merci à toutes et tous, présents, visiteurs et membres. Une petite question : les élus visiblement ne connaissent pas le chemin pour venir à Montaillon, même certains élus du hameau.


Peire

dimanche 9 juin 2019

La fête autour du four

Ce dimanche, malgré une fatigue importante, je me suis engagé dans ma promenade dominicale autour de nos petites vallées d'Aigondigné nord.

Un peu comme dans les contes d'antan, une jolie apparition me fut donnée, réalité, faiblesse de mon esprit fécond (fait con), peu importe, je lui contais les beautés du pays et la joie de vivre à Montaillon.

J'ai commencé par le four, lui indiquant même, qu'il était dommage cette manifestation ce fut déjà passée.

Voici donc quelques photos de cette belle journée.

Nos boulangers sont au travail

Jeunes et vieux travaillent . . . enfin pas tous

Heureusement Dimitri est là

Bravo les jeunes


Le président s'y met aussi!

Demain jour d'élections européennes

La dame du Nord prend des notes

Dimitri valide le travail des mitrons

Là c'est l'après midi Tourteaux

Opération délicate, le président est à la manoeuvre

On laisse bosser les spécialistes

Casse croûte du matin, moment de convivialité

Test du Tourteaux, est-il assez cuit?

On enfourne

Le matin sortie du pain, la distribution peut commencer

Autre instant du casse croûte matinal, pendant la cuisson du pain

Sortie des tourteaux du four

Ah enfin l'apéro!

Ces deux femmes bien différentes sont deux de mes princesses

A table, il est déjà tard, on mange à l'heure espagnole!

On partage, plats et légumes du jardin

Mamie Béa s'occupe des petits

Bon appétit

Apéro suite, ça discute devant la MPT

Les vieux nouveaux s'étonnent du dynamisme de notre hameau

Les mémés ont faim!

Joie de vivre montaillonaise

Voila je suis un peu en retard, mais pour donner corps à mes propos de ce dimanche, voila comment se passe encore les choses à Montaillon, où le partage est encore une chose courante.

N'ayez pas peur d'aimer, de partager, de construire avec les autres, car être un humain c'est d'abord cela.

Peire