samedi 9 décembre 2017

Windows . . . . . la dictature en marche (2)

 

                                       LinuxUbuntu on Windows10

Auteur : Jérôme Gianoli

Windows10, la distribution Linux Ubuntu débarque dans la Windows Store, que se passe-t-il ?

Microsoft a étonné lors de sa conférence Build. Si l’arrivée d’iTunes dans la Windows Store n’a pas manqué de faire son effet, une autre surprise inattendue fait parler d’elle.
Le système d’exploitation Linux Ubuntu fait également son entrée dans la boutique en ligne du géant.
Le géant du logiciel a une politique d’avenir difficile à comprendre. La firme a cependant bien conscience que le paysage PC change.
Du coup l’approche autour de Windows 10 semble être « l’universalité ». Cette notion a déjà pris forme avec les « applications universelles » mais le concept va désormais plus loin.
La présence d’Ubuntu dans le Windows Store questionne. Quel est l’objectif de Microsoft ?  Si la réponse n’est pas connue, une chose est certaine. Le géant ne veut pas affronter directement l’open source. Son approche est plus subtile.

Ubuntu, l’ennemi devient un ami mais en tant qu’application

Sans le dire explicitement, cette manœuvre change la nature de la distribution Linux Ubuntu. L’idée d’un système d’exploitation se transforme en celui de logiciel seulement. 

Fondamentalement, Microsoft permet qu’une distribution Linux (un OS) s’installe comme une simple application sur des appareils Windows 10.
Mon ressenti : « Ils sont forts, prendre sous son sein ce petit Linux, en faire un serviteur, lui faire exécuter les tâches ingrates, mais efficaces, gardant ainsi pour soi toute la gloire. Un vrai politique en somme. »

Quels avantages pour Microsoft, si nous pouvons "lancer" en interne W10 les applications Ubuntu (La suite LibreOffice, The Gimp, Firefox, ....). De toutes façons il faudra former, un peu, les vendeurs ainsi que les utilisateurs finaux.

Ou alors ce serait une façon de neutraliser Linux, là je pense qu'il s'agit d'un très mauvais calcul!


Montaillon le 10/12/17 Ayuda Ubuntu 14.04


Peire

vendredi 1 décembre 2017

Windows la dictature . . . . . en marche!


Aucune allusion ici n'est faite aux gouvernants actuels, bien que ce qui suit est dans la tragique logique de notre société hyper matérialiste, où l'inculture générale le dispute au profit à tout craint !


Aujourd'hui ne pas être connecté, c'est comme hier ne pas posséder de téléphone fixe chez soi. Pourtant lorsque je suis arrivé à Montaillon en . . . . . 1982, nous avions encore dans ce joli village du sud des Deux-Sèvres, une habitante au bord du Lambon qui tenait la cabine téléphonique . . . . publique !


Aujourd'hui Internet est devenu incontournable. Il sera désormais d'avantage et ce très très vite, car l’État se désengageant de beaucoup de choses, réduisant ses coûts de fonctionnement, déportera, pourquoi pas, certaines actions vers une interaction « Citoyen-Robot ».


Oh je sais cela va faire rire, mais dans moins de dix ans, celles et ceux qui n'auront, ni le goût, ni l'envie, ne riront plus ; ils seront en marge de cette société de moutons que l'on conduit avec force promotions et utilisation d'internet à outrance, vers un esclavage « joyeux, créatif, voulu » !


Autrefois en cette période on pouvait voir dans la jolie crèche communale, le « Ravi », yeux levés plein d'espérance et de ravissement à cette joie qu'apportait Noël.

Aujourd'hui ce sont des yeux pleins de désirs vers ces machines que l'on appelle « ordinateurs portables » que se tournent les espérances de ce monde de « loosers ».


Alors on se lance dans l'achat d'une nouvelle machine, il faut avoir le dernier « Windows », celui d'il y a deux ans étant déjà largement obsolète ma pauvre dame !


- Que fait-il de plus votre W10 ?

- Rien, mais . . . .

-Vous faisiez quoi avant ?

- Rien, mais . . . .


A regarder de plus prés, oui il fait beaucoup de choses en plus que ces prédécesseurs W10. Si vous n'êtes pas informaticien assez doué, il vous garde « prisonnier » dans son monde et vous interdit, tout d'abord gentiment, puis plus sérieusement ensuite si vous passez outre ses . . . . consignes, en vous refusant l'installation de logiciels dits « libres ».


Bien sur, il vous suffira si vous connaissez, d’inhiber le programme superviseur et/ou d'arrêter les services bloquants l'installation des logiciels libres. Sinon comme des millions de mouton, j'ai dit moutons, vous achèterez les divers produits dont vous aurez besoins et qui sont présents mais de façon temporaire sur la machine !


Voilà comment induire de façon non désirée des achats et des réflexes conditionnés, amplifiés par la masse des voisins, amis, connaissances ayant faits les mêmes choix. Car la vie dans le troupeau est toujours plus réconfortante et sécurisante, pour le mouton moyen.


Pourtant à l'achat d'une machine le vendeur devrait vous demander si vous conserver ou pas Windows. Dans l'optique d'une réponse négative : » Non merci Monsieur » car il faut être polychrome avec le vendeur, : » moi je travaille full Linux ».


- chi co le che ?

- o le un truc de même, cho marche bien, que tou pien tchose



Le vendeur désabusé, qui vous avez prit pour une buse, appelle son chef devant une telle réponse.

Celui-ci tout autant incrédule vous lance : » On peut travailler sans . . . . Windows » ?


Fier comme Barabas devant Pilate, pas la dune, vous dites simplement : « On peut même garder votre Windows et installer à coté un petit Linux UBUNTU, faire cohabiter les deux, travailler sur les mêmes fichiers, etc . . . ».


Le vendeur effaré, comme un lapin prit dans les phares d'une voiture la nuit, vous dit : » je vous dois combien docteur ! ». Là magnanime, ou à Béziers, ce qui convient parfaitement à mon histoire ; à Béziers le « Bit est roi » (pour celles et ceux qui ne connaissent pas bien l'informatique : « Bit = Binary Digit), élément de base de l'informatique, il vaut soit 1, soit 0).


Là vous rappelez la loi : »on ne peut vous imposer un quelconque OS, ainsi généralement comme chez M.E. Leclerc on vous fait une remise ». Enfin il faut râler un peu quand même.


Voilà gentilles lectrices, gentils lecteurs, oui je sais c'est un peu longs cette formulation mais bien plus compréhensible que cette connerie d'écriture récursive et en plus cela me permets de mettre en valeur les femmes qui sont tellement moquées, tellement humiliées et tellement importantes dans nos vies de Monsieur « je me la pète ».


Alors jolies mamans, si à Noël vos enfants vous réclament le même ordinateur que celui de la voisine ou du petit copain de classe, il sera sûrement sous W10, qui vous incitera à acheter, toujours plus de services qui ne servent à rien et des jeux débiles qui mangent le temps libre des petits et des grands.


Si vos enfants ont réellement besoin de traitement de texte, de tableurs, réaliser des présentations, d'organiser des bases de données, de dessiner, d'écouter de la musique de faire des films, que sais-je encore, ça c'est typiquement Bordelais, mais je serais très étonné si quelqu'une, quelqu'un ait compris cette phrase ; ils peuvent utiliser Linux.


Généralement la distribution la mieux adapté à une utilisation bureautique moyenne, c'est UBUNTU, qui possède après son installation tous les programmes nécessaire à la réalisation de toutes les tâches de base.


Je vous rappelle enfin que Noël c'est la fête du partage, de l'amour et de l'espérance qu'un jour, qui semble de plus en plus s'éloigner hélas, nous vivrons un peu plus fraternellement.


Pour vivre heureux il faut rêver et ses rêves réaliser


Comme eut dit ce cher Monsieur Jean d'Ormesson, en cette période de Noël, il faut aller de l'Avent. 

Peire






Montaillon le 1er décembre de 2017 chez Ayuda Ubuntu 14.04

lundi 27 novembre 2017

Le SAM est de retour!

Aujourd'hui la boite aux lettres déborde. Il est vrai que c'est l'automne et les feuilles de diverses formes, de coloris chatoyants . . . . tombent sur ce pauvre peuple qui n'en peut mais!

Des impôts dont je ne me serais pas acquittés en temps et heure; pas acquitté donc coupable. Oui je sais ce sont les nerfs! Vivement le droit à l’erreur du noble Darmanin! Mais je me méfie car je connais l'adage : " Lundi Darmanin, demain tu ne feras pas le malin".

Mais aujourd'hui le pompon, c'est le SAM, le Syndicat d'Assainissement du Mellois, qui m'envoie une petite facture du contrôle de mon "ANC" qui fut faite en 2015 et pour laquelle j'ai déjà reçu deux factures en 2016!

Celle d'aujourd'hui à cela d’hallucinant que la référence compteur est celle de mon . . . . jardin potager !

J'ai donc courageusement prit mon téléphone pour demander quelques explications. La personne m'a indiqué que le SERTAD, qui lui distribue et vérifie les installations avait du donner un numéro de compteur inexact, mais bon . . . . on s'en fout, c'est l'adresse de distribution qui compte!

On constate quand même que la gestion de ces syndicats est . . . . approximative et au fait pourquoi à une époque où nous manquons de ressources financières une telle gabegie. Dans la loi NOTRe, il me semblait qu'il fallait diminuer le nombre de syndicats, fussent-ils mixtes!

Pourtant l'année dernière (2016), nous avions reçu deux facture pour 2015, en avril et en octobre. Sur la seconde un post-it nous indiqua que les administrateurs avaient décidés de nous faire payer sur 4 ans, puis sur 6 ans, d’où ce rappel.

Elle est raide la ficelle! (de rappel, pour éviter de tomber où de couler)!

Philippe Boinier, maire de Mougon l'an passé, avait reconnu en conseil s'être fait avoir par les autres administrateurs. A cette époque un peu tendue car il s'agissait de statuer sur l'assainissement du village de Montaillon, qui lui avait abondé celui des bourgs et qu'une enquête d'utilité publique en décembre 2016, allait transférer de "collectif à SPANC".

Cela sans jamais tenir compte des solutions pertinentes présentées par des habitants concernés, conscients des problématiques, mais surtout, qui de par leurs activités récurrentes durant plus de 20 ans sur le ruisseau, ont fait la démonstration de l'intérêt qu'ils portaient et portent encore au devenir de l'eau potable, bien trop précieux pour le confier à de vulgaires gestionnaires, qui gèrent surtout . . . .  leur carrière!


Le numéro de compteur est celui de mon jardin

Vérif SAM 2015 . . . encore!
Il est bien géré ce Pays Mellois, il suffit d'augmenter les taux pour compenser les erreurs humaines. Elle est bien faite la langue française.

Augmenter les taux =? Augmenter l'étau

Elle est pas belle la vie (la vis, et oui l'étau ça se visse, m'enfin!).


Peire




lundi 13 novembre 2017

Journée bio diversité du 18 novembre

La commune de Mougon-Thorigné, sous la responsabilité d'Arlette Le Bars, organise ce samedi 18 novembre, une journée autour de la "Biodiversité".

Cette manifestation commencera par un rendez vous dès le matin à la carrière de Cinq Coux.








  • 10h - 12h Carrière de 5 Coux pour sortie « Au fil de l’Eau »
  •  participation du Syndicat des Eaux du Vivier et du Syrla
  •  14h 30 - 17 h  Ateliers participatifs à la Salle des Fêtes de Mougon Place de la Mairie (vannerie, animaux sauvages, jardinage, contes et lectures, photos nature, abeilles)
  • 17h - 17h 45  Projection du film « Bye Bye Pesticides »
 Dégustation gratuite de Pommes, Jus de Pomme et Miel

 Manifestation organisée par :
la commune de Mougon-Thorigné, avec la participation

  • Syndicat des eaux du Vivier
  • Syrla
  • ACCA de Mougon
  • Atelier de Vannerie
  • des Croqueurs de pommes
  • Arcrifoth
  • Biblio-Lire
  • de la Miellerie de Titelle
  • de Vent d'Ouest 

Bonne journée à toutes et tous.

Peire







mardi 7 novembre 2017

Aux associations de la commune nouvelle de Mougon-Thorigné

Comme chaque année, la commission communication de notre commune prépare le bulletin municipal pour l'année à venir (2018).  Vous n'êtes pas sans savoir que depuis le 1er janvier 2017, notre commune est ce que l'on dénomme aujourd'hui : "commune nouvelle" du au mariage de Mougon et de Thorigné.

Aussi le travail d'organisation de ce bulletin est important. Aussi il est demandé aux diverses associations de Mougon-Thorigné de donner très rapidement un article sur la dite association pour ses activités de l'année 2017.

Veuillez trouver ci-joint les documents envoyés par la commission.


Merci de respecter ces préconisations.

Cordialement;

Peire (membre de la commission)



lundi 6 novembre 2017

Nouveau site pour l'A.A.V.M.

Vous avez vu que nous développions un nouveau site pour l'Association d'Animation du Village de Montaillon.

Petit à petit les informations concernant les activités, les personnes, les événements; tout y sera consigné, mais les anciens blogs seront toujours accessibles. Ils serviront d'archives. Toutes les informations passées sont ainsi concernées.

De plus systématiquement les publications sont faites sur la page Facebook de l'AAVM.

Tout ne fonctionne pas encore comme nous voudrions, donc excusez nous mais nous allons améliorer ce site avec votre aide.

Indiquez nous comment vous voyez son ergonomie, son graphisme, ses couleurs, ...... Nous attendons vos commentaires et suggestions.

Nous vous remercions par avance.


L'adresse du site : Http://montaillon.e-monsite.com

Peire

mardi 31 octobre 2017

Repas d'Automne

Bien chers amis Montaillonais, comme chaque année depuis bien longtemps, nous organisons notre repas d'Automne le :


Samedi 18 novembre à 20h30, MPT de Montaillon


Comment s'appelle cet arbre; regardez bien
Il n'y a pas ses fruits à manger, pourtant avec une . . . . paella!

Voici ci-joint le menu que nous vous proposons :

  • Sangria accompagnée de véritables tapas Montaillonaise
  • Paella
  • Fromage et salade
  • Pâtisserie du soleil
  • Café
L'AAVM vous offrira le vin 

Les tarifs sont les suivants :
  • Adultes : 18€
  • Enfants de 5 à 10 ans : 8€
  • Enfants de moins de 5 ans : gratuits
Réservation impérative avant le 11 novembre  auprès de 
Mme Gisèle Bonneau au n° de 

téléphone : 05 49 05 91 72

N.B. Prévoir vos couverts

Peire